Disgressions en Avignon #3 – « Cafetière à piston »

A J + 1

Dans la cuisine de l’appartement, il y a une cafetière à piston.  C’est marrant. Les cafetières à piston, je n’en vois que l’été. A croire que ce charmant ustensile se planque l’hiver pour ne sortir des placards qu’à la belle saison. La chaleur, les filles en maillot. Va savoir. Il est des objets du quotidien que l’on associe presque malgré nous à des saisons. Les parasols en aout ?  Normal. La raclette pour déneiger à l’hiver? Normal. Mais les cafetières à piston avec l’été ? Pourquoi donc ? Je ne sais pas. C’est ainsi, c’est ma cafetière de l’été. Celle où Continuer la lecture « Disgressions en Avignon #3 – « Cafetière à piston » »

Disgressions en Avignon #2 – « Ghost Dog »

A J – 1

En Avignon, nous logeons au troisième d’un immeuble du centre ville. Une volée de marches nous séparent du toit alors j’y suis monté faire un tour. Ça m’a rappelé le film Ghost Dog, où le personnage (Forest Whitaker) loge et s’entraîne sur un toit. Sorti en 1999, « Ghost Dog » est un film étrange. Le fait que ce soit réalisé par Jim Jarmusch ne doit pas y être pour rien. C’est une sorte de polar onirique sous fond de Hip Hop new-yorkais.

Il s’agit de l’histoire d’un ermite tueur à gages qui vit sur un toit selon les principes du Hagakuré, un vieux manuel de préceptes samouraï datant du moyen âge. Ghost Dog a pris pour maître un petit caïd de la mafia qui lui a sauvé la vie dans sa jeunesse. Continuer la lecture « Disgressions en Avignon #2 – « Ghost Dog » »

Disgressions en Avignon #1 – « Brevet »

A J – 2

Hier, en chargeant la voiture pour mon départ en Avignon, je suis tombé sur une bande de collégiens qui sortaient du brevet. Ils rejoignaient leurs collègues qui squattaient plus haut, au pied d’un escalier. « Plus qu’une épreuve » m’a lancé un petit gars au cheveux décolorés que j’avais croisé lors d’une intervention dans l’établissement quelques mois plus tôt. Tout le long de mon chargement, je les ai entendus pousser des hurlements divers oscillant entre joie de vivre et agression verbale. Le cri étrange de l’hormone en totale ébullition Continuer la lecture « Disgressions en Avignon #1 – « Brevet » »

Jérome Pinel. Vainqueur de la Coupe du Monde de Slam de Poésie. Paris 2019

La nouvelle est là.
Après avoir été vainqueur du Grand Slam National en 2018, j ‘ai remporté ce début juin, le 1er prix individuel lors de la Coupe du Monde de Slam de de Poésie à Paris, au terme d’une finale des plus dingues. 22 poètes de pays différents. une semaine extraordinaire. Merci aux organisateurs.

Vidéo de Présentation « Les Monologues d’un Code-Barres »

Vidéo de présentation de la performance de poésie « Les Monologues d’un Code-Barres »
Présentée sur le OFF d’AVIGNON 2019.
Du 5 au 23 juillet.Au Théâtre des Lilas (8 rue Londe) à 13 heures.
Réservations/Invitations: le.bijou@wanadoo.fr (06 67 94 19 57)

Tournée au Bijou en février 2019.
Prises de vue et montage: Les vidéos de Monsieur F

Les « Monologues d’un Code-Barres » sur le OFF d’AVIGNON

Je participerai avec la performance de poésie « Les Monologues d’un Code-Barres » au OFF d’AVIGNON 2019.  17 jours.17 rounds. Sans micro, sans musique. Juste à la voix et aux textes…Ding. Ding. DING ! La cloche vient de sonner. Il va falloir se chauffer sévère… 

Ecouter « Mettre son sac à l’arrière ».

L’album « Mettre son sac à l’arrière » par STRANGE ENQUETE

Texte et voix: Jérôme Pinel

Musiques Manuel Mouret et Jérôme Pinel (sur certains titres)
Sorti en décembre 2017. 18 titres.
En écoute sur ddeezer (et toutes les plateformes)

Clip « Sortir d’une ville » par STRANGE ENQUETE

Nouvelle vidéo pour Strange Enquête !
Une performance de graffiti réalisée à Austin (USA) et dédiée au titre « Sortir d’une ville » issu de l’album « Mettre son sac à l’arrière ».
Texte et voix: Jérôme Pinel/Musique: Manuel Mouret/Graf: JOMAU/Montage: Tristan Bocquet